Les Bafana Bafana sont cantonnés au rôle de figurant en Coupe d’Afrique ces dernières années, avec des apparitions qui dépassent rarement la phase de groupes de la compétition. Malgré les grands moyens dont dispose le pays, le football ne s’est jamais élevé au niveau des grandes nations du ballon rond africain comme l’Egypte ou le Cameroun.

Stuart Braxter Stuart Braxter - Creative Commons - Wikimedia

La star de l'Equipe

Percy Tau est le symbole de cette formation sud-africaine, il a grandement contribué à la qualification, inscrivant un doublé décisif contre la Libye lors de la dernière journée. Il a aussi marqué un but contre le Nigéria à l’Akwa Ibom Stadium, des performances qui l’élèvent au rang de star dans le cœur des supporteurs. L’été dernier, il quitte Mamalodi Sundowns pour tenter son aventure en Europe, s’engeant avec le club anglais Brighton pour 2M€, pour ensuite partir en prêt en Belgique avec Saint-Gilloise. Cette saison, il a inscrit 5 buts en championnat et 3 en barrages de l’Europa League.

Le style de jeu

L’Afrique du sud adopte un style de jeu basé sur le collectif, avec des joueurs de petit gabarit mais vifs, capables d’enchainer les passes courtes dans la surface adverse pour désarçonner les défenses. Le coach Stuart Braxter apporte un peu de discipline tactique dans cette équipe, avec beaucoup de travail sur le fond, sans trop se soucier de l’aspect technique qui caractérise le jeu des Bafana Bafana. La défense est devenue plus compacte sous la supervision du sélectionneur écossais, avec seulement deux buts encaissés en éliminatoires de la CAN 2019, c’était contre le Nigéria et la Libye dans deux matches très difficiles. La méthode du technicien écossais à l’air de fonctionner, une réussite qui peut s’expliquer par sa connaissance du football sud-africain, qu’il a acquis en entrainant le Kaizer Chiefs et SuperSport United dans le championnat domestique.

Le 11 de départ probable

Keet
Mkhize, Mphahlele, Hlatshwayo, Hlanti
Zwane, Furman, Mokotjo
Tau, Mothiba, Maboe

Une attaque en demi-teinte !

Lebo Mothiba est le seul joueur qui évolue dans un championnat du Top-5 européen, pensionnaire de Strasbourg, club de l’Est de la France qui joue le maintien chaque saison. Il a notamment marqué 10 buts en Ligue-1, dont un but avec Lille avant d’être transféré. Percy Tau évolue dans un club moins côté, certes, mais il s’est toujours montré efficace en s élection.

Voici les statistiques en club des attaquants marquants de cette formation :
Lebo Mothiba (Strasbourg/France) 12 Buts
Percy Tau (Saint-Gilloise/Belgique) 12
Lars Veldwijk (Sparta Rotterdam/Pays-Bas) 24
Lebohang Maboe (Mamelodi Sundowns/Afrique du sud) 9

Meilleur troisième ?

L’Afrique du sud sera confrontée à la Côte d’Ivoire et le Maroc en phase de groupes, deux des favoris pour remporter la prochaine Coupe d’Afrique. Cela devient une habitude de tomber dans ce genre de traquenard pour les Bafana Bafana, comme en 2015, avec le « groupe de la mort » qui comptait l’Algérie, le Sénégal et le Ghana. Malgré ce mauvais tirage, il ne faut pas oublier qu’ils ont battu le Nigéria en éliminatoires, un autre favori pour remporter la compétition, envoyant un message fort aux adversaires du Groupe-D.

En Conclusion…

Etant déversée dans le « groupe de la mort », l’Afrique du sud aura des matches difficiles à disputer face à des adversaires redoutables et expérimentés, de quoi les voir encore une fois se faire éliminer en phase de groupe. Néanmoins, la possibilité de décrocher des résultats face à la Côte d’Ivoire et la Namibie existe toujours, à défaut de faire jeu égal avec un grand favori comme le Maroc.