Le Cameroun n’a réellement pas besoin d’être présenté avec ses cinq coupes d’Afrique, c’est clairement l’équipe africaine avec le plus de notoriété sur la scène internationale, avec 7 qualifications en phase finale de Coupe du Monde, le record pour un pays africain. En Egypte, les lions indomptables participeront à la 19e CAN de leur histoire.

Choupo Moting Cameroun Creative Commons - Wikimedia

La star de l'Equipe

Profitant d’un transfert surprise au PSG, Eric Choupo-Moting détrône Christian Bassogog, devenant la star incontestée du Cameroun, arrivant même à briller en éliminatoires, inscrivant deux buts décisifs contre le Malawi et les Comores.

Choupo-Moting est né à Hambourg en Allemagne le 23 mars 1989, son père était un ancien basketteur professionnel, et sa mère une allemande. Il a choisi le Cameroun en 2010, poursuivant la vague de nationalisation qui a touché les joueurs possédant la double-nationalité, afin de participer à la Coupe du Monde organisée en Afrique du sud.

Avant de rejoindre les Lions Indomptable, il a évolué en espoir avec l’Equipe d’Allemagne, inscrivant même un but dans une victoire fleuve face à Andorre (11-0). Malgré son parcours en moins de 23 ans, il été autorisé par la FIFA pour changer de nationalité sportive.

Le style de jeu

L’impact physique et l’intensité sont les mots d’ordre de cette équipe, depuis qu’elle a atteint les sommets dans les années 1980. C’est un peu l’Allemagne de l’Afrique, le collectif prime toujours pour montrer un excellent niveau, même si, parfois, la qualité technique manque chez les joueurs. Lors de la CAN 2017, le Cameroun était loin d’être favori avec des joueurs assez moyens, néanmoins, il a décroché le cinquième titre, éliminant au passage le Sénégal, archi-favori de la compétition.

L’arrive de Clarence Seedorf et Patrick Kluivert à la tête de l’Equipe, rajoute une touche « Football Total » à la hollandaise. Ce système de jeu gravite autour d’un 4-4-3, avec du changement de position qui dépend des phases offensives et défensives de l’Equipe, un attaquant peut vite se retrouver à effectuer des taches défensives, et un défenseur peut se transformer en milieu relayeur pour lancer les attaques.

La liste des 23

Gardiens de but : André Onana (Ajax - Pays-Bas), Fabrice Ondoa (Oostende - Blegique), Carlos Kameni (Fenerbahçe - Turquie)

Défenseurs : Collins Fai (Standard de Liège – Belgique), Gaëtan Bong (Brighton - Angleterre), Banana Yaya (Panionios - Grèce), Michael Ngadeu-Ngadjui (Slavia Prague - République tchèque), Ambroise Oyongo (Montpellier - Francce), Joyskim Dawa Tchakonte (Mariupol- Ukraine), Jean-Armel Kana-Biyik (Kayserispor - Turquie).

Milieux de terrain : André-Frank Zambo Anguissa (Fulham - Angleterre), Arnaud Djoum (Heart of Midlothian - Ecosse), Georges Mandjeck, Pierre Kunde (Mainz 05 - Allemagne), Wilfrid Kaptoum (Real Betis Balompie - Espagne).

Attaquants : Clinton N'Jie (Olympique de Marseille - France), Stéphane Bahoken (Angers SCO - France), Christian Bassogog (Henan Jianye - Chine), Eric Maxim Choupo-Moting (PSG - France), Karl Toko Ekambi (Villarreal - Espagne), Joel Tagueu (Marítimo - Portugal), Jacques Zoua (Astra Giurgiu - Roumanie), Olivier Boumal (Panionios - Grèce).

Le 11 de départ probable

Onana
Fai, Ngadeu, Banana, Oyongo
Zambo-Anguissa, Djoum , Mandjeck
Bassogog, Toko-Ekambi, Choupo-Moting

Meilleurs buteurs en club

Karl Toko-Ekambi (Villarreal/Espagne) : 18 Buts
Stéphane Bahoken (Angers SCO/France) : 11 Buts
Joel Tagueu (Maritimo/Portugal) : 10 Buts

L’effectif est de qualité moyenne

Le plus gros problème de l’actuel Cameroun, est le manque de qualité chez les joueurs, qui souvent évoluent dans des championnats assez moyens, à l’instar de Collins Fai au Standard de Liège, Ngadeu-Ngadjui au Slavia Prague, et Arnaud Djoum au club écossais « Heart of Midlothian », sans oublier Christian Bassogog qui évolue en Chine !

Cela n’a absolument rien à voir avec les anciens joueurs comme Samuel Eto’o, Rigobert Song ou Roger Milla, la qualité n’est plus la même ces dernières années. Les footballeurs camerounais ont moins la côte sur le marché des transferts, au profit de la Côte d’Ivoire, le Nigéria et le réveil du football nord-africain, qui place ses meilleurs éléments dans des clubs européens de premier plan.

Le Groupe-F est à la portée du Cameroun

Les Lions Indomptables sont déversés dans le Groupe-F qui compte aussi le Ghana, la Guinée-Bissau et le Bénin. La confrontation avec les Black Stars est très attendue, et sera probablement le match le plus difficile pour les camerounais, par rapport aux deux autres équipes qui sont largement à leur porté, avec la possibilité de gagner deux matches pour passer sereinement en huitièmes de finale.

En Conclusion…

On peut sans sourciller accorder le statut de favoris au Cameroun, vu la disponibilité dont il a toujours fait preuve, à travers les multiples Coupes d’Afrique auxquelles il a participé. On peut tout de même mettre une réserve sur la qualité des joueurs, vraisemblablement le point faible de cette formation, qui peut la mener à sa perte !

Ishy Birthday