Après un parcours sans fautes, l’Algérie sera confrontée à la Côte d’Ivoire, un autre géant du football africain, après la rencontre en phase de groupes contre le Sénégal. Quant aux éléphants sont sortis vainqueurs face au Mali, après 90 minutes d’efforts défensifs.

Zaha et Mahrez Wilfried Zaha Riyad Mahrez

Depuis du début de cette Coupe d’ Afrique, l’Algérie est l’équipe qui développe le meilleur jeu offensif, lui permettant d’inscrire 9 buts en 4 matches, avec en moyenne plus de deux buts par match. La tête de gondole de l’attaque algérienne est Baghdad Bounedjah, un joueur de gabarit moyen, capable de conserver le ballon, et de se créer des ouvertures pour transformer les occasions. Il sort d’une saison pleine, avec 39 buts dans le championnat qatari. Sur l’aile droite, Riyad Mahrez est l’animateur offensif de l’Equipe, disposant d’une excellente qualité de dribble, associée à une grande contribution défensive.

Les chiffres sont encore plus parlants en défense, avec 0 but encaissé, grâce une charnière centrale expérimentée (Mandi, Benlamri) et des latéraux de grande classe à l’instar de Youcef Atal et Ramy Bensebaini.

Les Verts seront presque au complet pour la rencontre de cette après-midi, le seul joueur incertain est Yacine Brahimi, l’ailier du FC Porto n’a joué que quelques minutes contre le Kenya.

Le parcours de la Côte d’Ivoire est assez correcte, avec comme seul accroc la défaite contre le Maroc en phase de groupes. Les éléphants n’ont encaissés que deux buts dans cette CAN, le premier était contre le Maroc, et un autre contre la Namibie après la traditionnelle bourde de Sylvain Gbohouo…

Le coach de la Côte d’Ivoire, Kamara Ibrahim, a adopté un jeu ultra-défensif lors de la dernière sortie contre une équipe malienne réputée pour son jeu très offensif, pour partir en contre-attaque avec des joueurs rapides comme Nicolas Pépé et Wilfried Zaha. Une tactique réussie pour l’entraineur ivoirien, qui fait taire les critiques à son égard dans ce domaine. Il est fort possible que le même schéma soit adopté contre les Verts, face à une formation réputée pour son jeu technique.

Le seul souci défensif des ivoiriens, est la possible titularisation de Mamadou Bagayoko, qui était à la limite de la rupture contre le Mali, complètement dominé par l’ailier de Southampton, Moussa Djenepo, et Il n’est pas passé loin du carton rouge !

La présence de Serge Aurier pour la rencontre est incertaine, le latéral droit s’est blessé au niveau de la main après avoir tapé sur table. Les mésaventures de l’ancien boute-en-train du PSG continue…

En conclusion...

Une bataille épique attend les deux équipes, et elle débutera à 16h00 GMT, sous une température avoisinant les 37 degrés Celsius. Le résultat de la rencontre sera décide au niveau du mental, loin de toute considération technique ou tactique.