C'est une final avant la finale, le vainqueur de cette rencontre a de grandes chances de remporter cette CAN 2019, après des parcours honorables ou ils ont écarté de grandes équipes africaines.

Belmadi Rohr Djamel Belmadi Gernot Rohr

Contrairement à son habitude, l’Algérie est en train de survoler la Coupe d’Afrique, avec à ses actifs trois victoire contre trois grandes équipes : Sénégal, Guinée et Côte d’Ivoire, un exploit inédit dans la compétition pour les Verts. Emmenés par le coach Djamel Belmadi, les Verts montrent beaucoup de solidité au niveau du mental, et une excellente préparation physique.

La formation algérienne est un melting-pot de joueurs formés en Algérie, comme Youcef Belaili, Atal et Benlamri, et d’autres nés en France à l’instar de Riyad Mahrez, Sofiane Feghouli et Aissa Mandi. Une tradition qui remonte à l’origine de l’Equipe, formée à l’époque par des joueurs immigrés, évoluant dans championnat de France, mélangés à leurs compatriotes des clubs de la capitale Alger, pour former l’Equipe du FLN.

L’Algérie sera amputée de Youcef Atal, le latéral droit s’est fracturé la clavicule après un duel avec le défenseur ivoirien, Wilfried Kanon. Un joueur difficile à remplacer, les algériens devront faire avec ce qu’ils ont (Mehdi Zeffane), afin de palier à une absence déterminante pour le reste de la compétition.

On ne présente plus le Nigeria, triple champion d'Afrique aux six qualifications en Coupe du Monde. Une des trois meilleures équipes africaines, avec un excellent système de formation qui lui permet d'avoir une bonne équipe dans n'importe quelle compétition. La preuve est faite cette saison, avec l'introduction de trois excellents joueurs, à l'image d'Ola Aina, Moses Simon et Samuel Chukwueze, attaquant le plus dangereux de cette équipe.

Sur le plan de jeu, les Super Eagles sont fidèles à eux-mêmes, avec une grande capacité de conservation de balle, et beaucoup de créativité en phases offensives. Le seul bémol de cette formation réside dans le secteur défensif, avec un Léon Balogun en méforme, après une saison décevante en club, ayant peu joué avec le club anglais Brighton.

Avec un jour de repos supplémentaire, le Nigéria va hériter d’une Equipe algérienne exténuée après la bataille de 120 minutes, menée contre la Côte d’Ivoire. Ce qui ne va pas l’empêcher de défendre pendant 90 minutes dans sa surface, et jouer en contre-attaque face à une défense algérienne déséquilibrée par l'absence de Youcef Atal.

Favori : Nigéria

Commentaires

Chrono

TOP