Dans une entrevue accordée à la chaîne Afrique Média, Ahmad Ahmad est revenu sur le procédure au TAS intenté par les Comores. Cette fois-ci, le dirigeant de la Confédération Africaine parle de report et non de retrait ce qui juridiquement rend caduc l'article 92. Ce qu'on pourrait qualifier de pirouette juridique.

Impression écran

La vidéo :

Source : Afrique Média