Opposé à une équipe argentine remaniée, la Maroc perd une rencontre assez soporifique dans une stade plein, mais sans l'affluence habituelle pour ce genre d’événements.

Mehdi Benatia Maroc Creative Commons - Wikimedia (Cropped)

Avec l'absence des Messi, Di Maria et autre Otamendi sans oublier le forfait de Hakim Ziyech, ce match avait perdu toute son attractivité avant même le début de la rencontre. Une fois dedans, les deux équipes se sont données à cœur joie dans les tacles en retard, les fautes d'anti-jeu et les chamailleries devant un arbitre dépassé par les événements. Une rencontre qui a quand même enregistré une audience record pour un match amical selon les médias marocains.

Le Capitaine des Lions de L'Atlas, Mehdi Benatia avait à cœur de démontrer que son niveau de jeu n'avait pas baissé depuis qu'il a quitté la Juventus pour le club Qatari Al Duhail...Sauf que le joueur de 31 avait commis d'énormes fautes défensives, de quoi faire réfléchir un certain Hervé Renard à trois mois de la CAN 2019.

Un match qui relance le débat sur la capacité des équipes africaines à accueillir de grandes nations de football comme l'Argentine, avec l'absence remarquée des cadres de l'Equipes. Hormis le Maroc et l'Afrique du sud, les autres pays africains sont dans l'incapacité d'offrir des infrastructures nécessaires pour accueillir ce genre de manifestations sportives.

Résultats des autres matches amicaux

Nigeria 1-0 Egypte
Sénégal 2-1 Mali
Ghana 3-1 Mauritanie
Côte d'Ivoire 1-0 Liberia
Maroc 0-1 Argentine
Algérie 1-0 Tunisie