N'ayant pas eu le facteur chance en sa faveur, l'Ajax Amsterdam de Hakim Ziyech et André Onana, concède un nul 1-1 à domicile en quarts de finale aller de Ligue des Champions UEFA.

Hakm Ziyech Maroc Creative Commons - Wikimedia

Hakim Ziyech et les siens se sont procurés énormément d’occasion contre une Juventus retranchée dans sa zone, attendant l’occasion de contrer, et faire rentrer le loup portugais dans la bergerie. Le club néerlandais a dominé cette rencontre, et s’est vite créé d’énormes occasions, en particulier de la part du milieu marocain qui a tiré à plusieurs reprises, qui aurait sans la témérité du gardien, marqué un but au minimum grâce à son excellent pied gauche.

En dépit de la dangerosité de l’Adversaire, le gardien camerounais, André Onana, n’a pas eu grand-chose à faire au vu de la physionomie de la rencontre et des joueurs de qualité qu’il avait dans sa défense. Malgré toutes ses dispositions, l’Ajax s’est fait cueillir à une minute de la pause, avec une tête de l’inévitable Cristiano Ronaldo, à la conclusion d’une contre-offensive turinoise.

Ne s’avouant pas vaincu, le leader du championnat des Pays-Bas remet les compteurs à zéro au retour des vestiaires, avec une magnifique frappe enveloppée de David Neres qui fait trembler les filets de Szczęsny. Par la suite, la domination Ajacide était plus fulgurante, avec notamment plusieurs frappes de Ziyech qui étaient, tantôt bloquées par la défense, tantôt mourant dans les bras du gardien polonais de la Juve. Une soirée qui aurait dû se terminer avec une large victoire des Lanciers, mais c’était sans compter sur l’aspect imprévisible du football, un aspect qui aura encore son mot à dire lors du match retour à Turin.