Le coach de la Gambie Tom Saintfiet a annoncé en conférence de presse que la Gambie va remplacer l'Algérie, si son recours au TAS est accepté.

TAS/CAS Creative Commons - Wikimedia

Après les Comores, c'est au tour de la Gambie d'attendre la décision du Tribunal Arbitral du Sport qui sera rendue ce vendredi à propos du joueur Youcef Belaili, qui a été suspendu 4 ans par la fédération algérienne et le TAS avait réduit sa sentence à seulement deux ans (DZFoot). D'autres sources parlent d'une joueur togolais James Olufade, inéligible pour disputer un match Togo - Gambie en éliminatoires de la CAN 2019, ce qui disqualifierait le Togo, et l'Algérie va perdre 6 points et la Gambie va se qualifier à la CAN 2019...

Une affaire de plus portée au TAS, qui témoigne de l'incapacité du football africain à se gérer lui même. Pour rappel, la CAF a refusé le recours de la Gambie contre le Togo, ce qui a porté l'affaire devant le tribunal suisse. A 8 jours de la CAN 2019, on cherche encore à se qualifier sur tapis vert...L'esprit Coubertin est aux abonnés absents.