Dos au mur après la défaite contre le Maroc, la Côte d’Ivoire s’est bien repris en délivrant un excellent match, infligeant une défaite 4-1 aux Brave Warriors.

Equipe Côte d'Ivoire 2015 Creative Commons - Flickr

Le premier but de cette rencontre était l’œuvre de l’inévitable Max-Alain Gradel, bien servi en profondeur par Franck Kessie, pour lober le gardien Lloyd Kazapua en première intention (39’). Vers l’heure de jeu, Geoffroy Serey Dié tente la frappe des 30 mètres, pour trouver les filets du gardien tanzanien (58’).

Sylvain Gbohouo nous a gratifié de son habituelle bourde qui porte chance, en passant directement le ballon à Joslin Kamatuka qui réduit le score pour les Brave Warriors. L’événement du jour, est le but de Wilfried Zaha, son premier en match officiel avec la Côte d’Ivoire, qui donne l’avantage 3-1. Maxwel Cornet clos ce festival offensif.

Les éléphants sont enfin rentrés dans leur CAN, et se qualifient en phase à élimination directe après leur échec cuisant à l’édition 2017. L’apport du coach Kamara Ibrahim crève les yeux, malgré les deux années qu’il a mis pour avoir cette équipe concurrentielle.