Alors qu’on pouvait s’attendre a une formalité de la part des lions de l’Atlas, les Ecureuils se sont qualifiés en quarts de finale après une victoire 4-1 aux tirs au but.

Equipe du Bénin Creative Commons (Cropped) - Wikimedia

Lors d’une CAN, une grosse surprise est toujours prévisible, mais personne ne pouvait s’attendre à son calibre car elle est gigantesque, avec l’élimination du Maroc face au Bénin, petit poucet de cette Coupe d’Afrique.

Les écureuils étaient les premiers à se montrer efficace, avec le défenseur Moise Adilehou qui ouvre le score sur corner, face à une équipe marocaine entraînée par Hervé Renard, certes, mais semblait plutôt rappeler l’époque de Badou Zaki (54’). Youssef En-Nesyri égalise à la 75e minute, suite à une erreur défensive de Khalid Adénon, qui donne le ballon à Mbark Boussoufa. Sans cette offrande béninoise, l’attaque des lions de l’Atlas n’avait pas de solution contre le plan de jeu réussi de Michel Dussuyer.

Les hommes d’Hervé Renard ont eu l’occasion de se qualifier, en décrochant un penalty à la 94e minute, Hakim Ziyech trouve malheureusement le montant droit d’Allagbe, un raté qui va probablement rester dans les anales du football et dans la tête du milieu de l’Ajax. Affecté par la fameuse défaite en Ligue des Champions contre Tottenham, le joueur semblait déjà abattu en phase de groupes, et on n’aurait pas du lui affecter une telle responsabilité...