En déplacement au Vitoria Guimaraes, Moussa Marega a quitté le terrain, excédé par des cris racistes en provenance des tribunes.

Moussa Marega Антон Зайцев [CC BY-SA 3.0 GFDL], via Wikimedia Commons

Alors qu'il marquait le seconde but du FC Porto à la 60e minute, permettant à son club de mener au score, des supporteurs du Vitoria Guimaraes n'ont pas trouvé mieux pour le chambrer, que de diriger vers Moussa Marega des cris et des chants racistes pendant plus de 10 minutes. Excédé, l'attaquant malien arrête de jouer et décide de quitter le terrain pour protester contre le comportement de certains supporteurs.

Ses coéquipiers ont tenté de le dissuader de quitter le terrain, en vain. Le joueur décide alors de quitter la pelouse, en effectuant son propre changement. Avant de rejoindre la couloir, il a rendu les amabilités aux supporteurs qui n'ont pas arrêté les chants xenophobes, dans un geste d'énervement, leur proposant gentiment d'aller se faire f...

Une heure plus tard, il va sur son compte Instagram officiel, confirmant son geste envers supporteurs racistes, tout en remerciant l'arbitre qui lui adressé un carton jaune, de ne pas l'avoir défendu. Doté d'une âme de guerrier, Moussa Marega a eu le courage de répondre à ses idiots qui n'ont rien à faire dans un stade de football.

Commentaires

Chrono

TOP