Très peu utilisé avec le Real Betis, et après l'arrivée de Nabil Fekir, Ryad Boudebouz quitte la club espagnol pour s'engager pour une période de trois années avec Saint-Etienne.

Ryad Boudebouz Creative Commons - Wikimedia

Prêté au Celta Vigo par le Real Betis, Ryad Boudebouz quitte définitivement l'Espagne pour rentrer chez lui en France, pour s'engager avec Saint-Etienne pour les trois prochaines années. Cette arrivée s'explique par la proximité du joueur avec Ghislain Printant, actuel entraîneur du club stéphanois, qui est allé en finale de Coupe de France en 2015 avec le SC Bastia, le milieu algérien étant son leader technique.

Il va désormais évoluer avec un certain Wahbi Khazri, meneur de jeu de l'Equipe de Tunisie, et le gabonais Denis Bouanga, l'attaquant polyvalent qui remplacera Monnet-Paquet, écarté des terrains pour une rupture des ligaments croisés. Il y aura donc la possibilité d'avoir un trio offensif 100% africain.

Le milieu algérien semble motivé par cette nouvelle aventure et déclare : "Physiquement, je me sens en forme et j'ai hâte de rejoindre le groupe. J'espère vite m'intégrer d'autant que je connais déjà Ghislain Printant, qui a été mon entraîneur à Bastia". Du côté des dirigeants du club, la motivation reste la même, si l'on se réfère à la déclaration de Roland Romeyer, président du club : "Ryad Boudebouz est un joueur que nous suivons depuis plusieurs années...nous sommes convaincus que toutes les conditions sont réunies pour qu'il s'épanouisse à Saint-Étienne."

Extraits : asse.fr