Jean Michaël Seri accuse l’OGC Nice de l’avoir privé d’une prime de 700 000€, pour son transfert à Fulham l’été 2018.

Jean Michael Seri Nice Creative Commons - Wikimedia

Transféré l’été dernier de l’OGC Nice à Fulham, Jean-Michael Seri n’aurait pas reçu une prime de transfert de 700 000€, prévue par une clause dans son contrat signé avec le club français, une information révélée par l’Equipe. Pour rappel, le transfert du milieu ivoirien a été accompagné de celui d’un certain Maxime le Marchand, dont la valeur marchande a été surévaluée, et celle de Seri sous-évaluée, pour empêcher l’ancien pensionnaire du FC Porto de toucher la prime prévue dans son contrat.

Jean-Michael Seri n’est pas la seule victime dans cette entourloupe, ses anciens clubs ont aussi été lésés à l’instar de l’ASEC Mimosas et Paços Ferreira, des clubs qui comptent sur ces maigres primes afin de survivre. La transaction a été passée en juillet 2018 par Jean-Pierre Rivière et Julien Fournier, deux dirigeants qui sont revenus récemment au club, après son rachat par le groupe INEOS

Chrono

TOP