Battu par la Colombie pour le dernier match du Groupe-H, le Sénégal ne parvient pas à se qualifier en huitièmes de finale du mondial russe.

Aliou Cissé Russie 2018 Creative Commons (Cropped) - Wikimedia

Le Sénégal avait pourtant la maîtrise de la rencontre en première période, dès la 17e minute Sadio Mané se retrouve face a la défense colombienne et l'arbitre siffle un penalty après une faute du défenseur colombien. L'arbitre revient sur sa décision après consultation de la VAR. À la demi-heure de jeu, le numéro dix colombien James Rodriguez se blesse, ce qui devait apaiser la défense sénégalaise. Salif Sané se procure une occasion sur coup-franc qui passe au dessus de la barre transversale (38e) et le score restera vierge à la mi-temps.

En seconde période, les Cafeteros ont mis la pression sur la défense galsen, ce qui a donne ses fruits sur un corner transforme par Yeri Mina (72e). Les lions ont tenté d'égaliser dans le dernier quart d'heure, mais c'était sans compter sur une défense colombienne impénétrable dans cette Coupe du Monde quand ils évoluent à onze (La Colombie a encaissé deux buts contre le Japon parce qu'ils ont joué à 10). Dans l'autre match le Japon perd contre la Pologne et mais parvient a prendre la seconde place du groupe-h, grâce aux nombres cartons jaune : Quatre pour le Japon et six pour le Sénégal !

Avec l'élimination du dernier représentant africain, c'est la première fois depuis 1982 que l'Afrique n'a pas eu de représentants en huitièmes de finale de Coupe du Monde. Serait-ce une régression du niveau du football africain ? Absolument pas ! Le Japon a joué contre une Colombie réduite à 10, et puis se qualifier sur le "nombre de cartons" ne veut pas dire qu'une équipe est meilleure que l'autre. Le Maroc a produit deux matches très disputés contre l'Espagne (2-2) et le Portugal (1-0) et le facteur chance n'a pas été avec les équipes africaines pour clarifier certains malentendus.

Chrono

TOP